Temps stratégique

Fondé en 1982 par Claude Monnier et Marian Stepczynski, qui étaient jusqu’à cette date, respectivement, rédacteur en chef et directeur de gestion du « Journal de Genève » et de « La Gazette de Lausanne », le « Temps stratégique » est né d’une frustration classique chez les journalistes de presse quotidienne: l’impossibilité de traiter les problèmes au fond.

tsno64.jpg (4557 octets) tsno66.jpg (4293 octets) tsno73.jpg (4860 octets)
tsno65.jpg (3845 octets) tsno71.jpg (4521 octets) tsno72.jpg (4408 octets)
tsno70.jpg (4170 octets) tscov81.gif (39784 octets) tsno82.jpg (5452 octets)

Son objectif (qu’évoque son sous-titre « stratégique ») est donc d’examiner les grands problèmes du monde moderne à une distance suffisante pour n’être point ébloui, voire aveuglé, par l’éclat des événements quotidiens. Pour y parvenir, la revue va chercher ses auteurs partout dans le monde, des spécialistes généralement, dont les textes sont retravaillés par la rédaction jusqu’à ce qu’ils soient limpides et d’une lecture aisée. La rédaction propose, par ailleurs, des encadrés expliquant les notions inhabituelles qu’emploient les spécialistes, illustrant certains de leurs propos d’exemples concrets, complétant leurs raisonnements par des graphiques, des schémas, des cartes, des rappels historiques.

Apres dix-neuf ans d’existence, le Temps stratégique a cessé de paraître en 2001.

Partager - Share Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Les commentaires sont fermés