E-gentilhomme

 Lectures, Le Temps, 20 novembre 2012

Devenir un e-gentilhomme

par Réda Benkirane

Howard Rheingold, Net Smart: How to Thrive Online. MIT Press, 2012.

Howard Rheingold est un auteur  peu prolixe mais dont chacun des quatre livres publiés en vingt-cinq ans scande une étape majeure de  l’histoire d’Internet et de ses usages sociaux.

Utilisateur des premières technologies de l’information, engagé dans les communautés virtuelles avant même l’invention de la technologie de liaison du Web, il a esquissé de manière prémonitoire l’importance des «foules intelligences» (smart mobs). Dans son nouvel ouvrage, Net Smart(«intelligence de réseau»), le Californien développe une sorte de manuel stratégique pour non seulement survivre mais tirer profit de la vie en ligne.

L’idée que l’on puisse s’épanouir sur leWeb n’est pas acquise. La fracture numérique sépare désormais ceux qui prospèrent dans la sphère digitale de ceux qui se noient dans l’océan de données et l’«infopollution». L’auteur s’attache à suivre de manière prosaïque l’évolution logicielle etmatériellede la technologie, et enmême temps inscrit les problèmes qu’il rencontre dans des perspectives sociologiques et philosophiques propres à l’écologie de l’information numérique.

Cet observateur participant des réseaux sociaux, enseignant à Stanford, n’est ni un «ébloui» de la technologie, ni son critique radical. Il aborde de manière constructive et même parfois thérapeutique des questions angoissantes liées à la perte de contrôle de certaines facultés cognitives et l’apparitionde troubles tels que la dispersion et le déficit d’attention, les addictions mentales et comportementales liées aux activités multitâches et aux usages prolongés de l’écran.

Le livre traite ainsi des cinq compétences que doit cultiver tout utilisateur averti du Net s’il veut accéder à la «littératie» numérique: la gestion de l’attention, le choix critique de l’information, la puissance de la participation, le mécanisme de la collaboration, l’intelligence propre au fonctionnementdes réseaux.On retiendra plus particulièrement les chapitres consacrésàlagestion du temps et de l’attention, dans le maintien de l’intention. L’auteur évoque des pistes intéressantes autour de laméditation et de la respiration. Il met, en tout cas, l’accent sur lebesoinde réfléchir surnosusagesquotidiensd’Internet.

L’ouvrage s’adresse à un large public, mais il sera particulièrement utile aux observateurs sceptiques des humanités numériques, tels ces enseignants qui vivent de manière frontale le changement de support de l’information en cours, à savoir le passagedusavoir transmispar l’écrit à celui qui désormais se diffuse par l’écran.

Réda Benkirane

Partager - Share Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Les commentaires sont fermés